Synopsis

 

Ce livre, c’est d’abord une histoire, celle d’une femme, d’un couple. Sur le fond, il montre comment l’absence d’amour engendre la haine ; sur la forme, il permet de comprendre le mécanisme du triangle de Karpman et aide donc à éviter cette situation dramatique.

Le sujet

  • Les relations difficiles dans un couple qui vieillit : un sujet vécu dans de nombreuses familles, porté à l’écran dans le film qui a connu un grand succès « Un crime au Paradis » (d’après « La Poison » de Sacha Guitry).
  • Traiter le sujet de la vengeance d’une femme opprimée et plus largement, de la lutte pour le pouvoir dans un couple durant cette période de la vie, est à la fois novateur et provocateur.
  • Plus classiquement, le livre est une illustration du trépied du diable du thérapeute : Pouvoir, Sexe et Argent.

Le rythme

  • Le livre est construit sur la base d’un jeu psychologique, le triangle de Karpman, qui met en relation une victime, un persécuteur et un sauveur ; cette théorie bien connue des psychologues montre comment on arrive rapidement à une situation dramatique en jouant ces rôles.
  • Avec un mouvement de balancier, le mari et l’épouse ont tour à tour le rôle de persécuteur et de victime.
  • Le rythme est encore accéléré par l’intervention d’un tiers dans le couple, le sauveur, qui en voulant apporter des solutions  au conflit dans le couple, ne fait qu’attiser progressivement la haine entre les époux.

Le suspense

  • Dans cette lutte de pouvoir, qui va gagner ? Le mari ou sa femme ?
  • Le lecteur assiste à une surenchère à chaque permutation dans les rôles de victime et de persécuteur : jusqu’où ira-t-elle ?
  • Que va devenir le tiers-sauveur ? Être banni ? Finir en héros ?

Le sexe   (Elément incontournable pour les personnes âgées )

  • L’épouse « revancharde » est en quête de sensations fortes, symboles de liberté. Elle veut sortir des sentiers battus, connaître des aventures peu conformistes.

Le réalisme

  • Les dialogues des personnages sont simples, naturels et humains ce qui donne de la fluidité du texte. Derrière cette simplicité apparente se cache une construction beaucoup plus complexe basée sur les travaux des psychologues tels que Carl Jung (chaque personnage a un profil MBTI®), Taibi Kahler (pour le comportement très « promoteur » des personnages), enfin Eric Berne fondateur de l’analyse transactionnel (réglage des dialogues selon le modèle Parent-Adulte-Enfant).
  • L’action se déroule à Montpellier dont le passé architecturale et religieux donne du relief à l’histoire.

Vengeances pourpres